Maigrir et stabiliser son poids grâce au Qi Gong

0
186

Maigrir est souvent considérée comme tributaire de régimes difficiles à tenir voire de fringales.
La prise de poids quant à elle est généralement associée à un excès alimentaire. exercice est plus rarement mis en cause.
Le qi gong, une méthode,douce de la médecine chinoise pour maigrir
En réalité, l’excès de poids provient d’un déséquilibre entre l’absorption d’énergie au travers de l’alimentation (les calories) et les dépenses d’énergie pour brûler les calories (l’exercice) .
Le stress, les contrariétés, les problèmes de digestion peuvent également contribuer à la prise de poids. Selon Jean-Claude Sapin et Brigitte Bailleul et la méthode qu’ils présentent dans leur ouvrage ( Méthode pour maigrir et réguler son poids par le Qi Gong ), le Qi Gong peut aider à retrouver et à conserver la ligne en favorisant le rétablissement de l’équilibre dans le fonctionnement du corps.

Le Qi Gong ? Qu’est-ce que c’est

C’est un concept chinois selon lequel chacun peut avoir une action sur son métabolisme et sur son poids en agissant sur le fonctionnement énergétique de son corps.
Le Qi (prononcez Tchi) se traduit en langage occidental approximativement par « énergie » et Gong, par « travail régulier ».

Comment ça marche

Un poids équilibré résulte d’une harmonie entre le Yin et le Yang. Le Yang, qui est mouvement et vivacité, est alimenté par le Yin. Il peut y avoir obésité lorsque le Yin domine et anorexie si c’est le Yang qui l’emporte.
Des exercices pratiqués régulièrement permettent de favoriser la circulation énergétique du Qi et la tonifient, ou bien la drainent et la dispersent selon les besoins. La mobilisation de la circulation énergétique entraîne une augmentation de la dépense, la combustion des graisses et un allègement du poids.
Le mental et l’engagement sont les éléments clés de la méthode.

Exercices Pratiques

Le Qi Gong consiste en un enchaînement de mouvements d’ouverture et de fermeture qui ont un effet sur l’élimination et le nettoyage intérieur.

  • Ouverture :
    La posture initiale permet de faire le vide, de chasser les pensées parasites et d’entrer dans un état dans lequel la circulation de l’énergie est optimale.

    • Posture :
      Debout, pieds parallèles, écartés de la largeur des épaules, les genoux légèrement fléchis, la langue collée au palais à la racine des dents. Imaginez qu’un fil au sommet du crâne vous tire vers le haut. Une formule à réciter de manière répétitive peut vous aider à vous concentrer.
    • Mouvement d’évacuation de l’ancien :
      Lorsque vous êtes bien installée dans cette posture, posez vos mains sur votre nombril, la main droite sur la gauche. Respirez et à chaque inspiration, imaginez l’énergie (le Qi) qui investit votre ventre. Répétez 20 fois.
      Ensuite, effectuez un mouvement circulaire avec les bras qui, avec les paumes orientées vers le sol, montent jusqu’au front puis s’ouvrent latéralement en écartant les bras et reviennent à hauteur du nombril, les paumes toujours tournées vers le sol. Répétez 30 fois.
  • Fermeture :
    • Conservez la même posture.
    • Mouvement du ballon :
      Les mains, posées sur le nombril, se séparent comme écartées par un gros ballon qui gonfle progressivement. Soulevez le ballon à hauteur de la poitrine et faites une quinzaine d’ouvertures et de fermetures. Inspirez sur les premières et expirez sur les secondes. Puis reposez les mains sur le nombril.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here