Régime Low-Carb, la diète pauvre en sucres

0
442

Le régime Low-Carb est devenu presque incontournable aux Etats-Unis puisque 26 millions d’inconditionnels ont suivi ce régime en 2004. Il arrive en force en Europe. Le régime Low Carb, provient en droite ligne du régime Atkins des années 1970 et revisité.
Le régime low carb supprime les sucres et fait la part belle aux protéines
Le régime Low-Carb est l’abréviation de low carbohydrates, qui signifie pauvre en hydrate de carbone, plus connu sous le nom de glucide. Il consiste à réduire à sa plus simple expression tous les glucides, des féculents, des fruits ou des sucreries. Basé sur un apport en protéines, il suscite la méfiance dans la communauté scientifique. (Cf. Avantages et inconvénients des régimes protéinés)
Le régime Low-Carb est un Régime hypocalorique, pauvre en glucides. En pratique, l’apport en sucres rapides ou lents est considérablement réduit.

Principe du régime Low-Carb

Le principe du régime Low Crab est attrayant : manger à sa faim et quand on veut. Toutes les sources de protéines sont autorisées sans restriction et cela sans pour autant faire attention aux calories et aux graisses.
Le régime Low Carb consiste à réduire la consommation de glucides. Ceux-ci sont tenus responsables de la prise de poids.
L’objectif du régime Low-Carb est de réduire les sucres rapides et lents mais aussi les produits sucrés et les féculents tel que le pain, le riz, les pâtes…
Le régime Low Carb autorise copieusement la consommation de protéines et de lipides, donc de manger à volonté les viandes, poissons, charcuteries, fromages, quelques légumes ainsi que les produits allégés en glucides estampillés « low carb ».
La théorie du régime est qu’en évitant de consommer du sucre, du miel, des viennoiseries, du pain blanc, des jus de fruits et sodas sucrés, des glaces et des gâteaux, on peut maigrir de plusieurs kilos sans réelle privation. Le but est d’amener l’organisme, privé de son carburant privilégié, à brûler les réserves logées dans les cellules adipeuses.

L’efficacité du régime :

Le régime Low Crab a le même effet que n’importe quel régime hypocalorique : il va permettre la perte de graisse et d’eau entraînée. L’amaigrissement est logique après quelques semaines de repas monotones et restrictifs, qui viennent à bout du plus solide des appétits.
Par conséquent, ce régime est très difficile à suivre sur le long terme. La perte de poids obtenue est difficilement durable et pénible à maintenir au-delà de sept mois.

Les dangers du régime Low-Crab

Une fois terminer, une prise de poids est souvent constatée.

  • Le régime Low Crab entraîne une consommation souvent insuffisante de Fruits et légumes.
  • La restriction calorique importante de ce régime peut entraîner des effets secondaires : nausées, maux de tête, brûlures d’estomac…A long terme, ses effets sur la santé seraient néfastes.
  • Les dangers potentiels de ce régime sont l’augmentation du taux de cholestérol et l’accroissement des risques cardio-vasculaires. Il génère une carence en sérotonine, qui affecte le moral et donc prédispose à la dépression.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here