Quel sport pour maigrir ?

1
519

Bougez ! Rien n’est plus sain, rentable et durable pour s’affiner.
Comme un moteur, le corps utilise du carburant à chaque fois qu’il s’active. Ce carburant lui est apporté par les aliments sous forme de calories qu’il stocke, soit sous forme de glycogène dans les muscles et certains organes, soit sous forme de graisse dans le tissu adipeux.

Bougez pour maigrir !
Pour maigrir, en plus du régime, il faut aussi bouger !

Quand on pratique un sport, on dépense de l’énergie : 900 calories pour une heure de course à pied, 660 pour une heure de vélo, 420 pour une heure de tennis… Mais en plus, dès que le glycogène disponible est épuisé, l’organisme convertit ses réserves de graisses pour fournir l’énergie nécessaire à l’effort.
Autre avantage, la pratique sportive augmente la masse musculaire. Or, contrairement à la graisse, le muscle est un tissu actif, qui utilise en permanence de l’énergie pour réparer et entretenir ses fibres.

Résultat : une personne sportive possède un métabolisme de base plus élevé qu’une personne sédentaire, c’est à dire qu’elle brûle en permanence plus de calories, même assise dans un canapé !

En vedette, les activités d’endurance

Les efforts les plus indiqués pour s’affiner sont ceux dits « aérobies » (que l’on pratique en pouvant parler mais pas chanter) : marche à pied, natation, course à pied, cyclisme, cardio-training (elliptique, tapis de course, rameur…). Ces disciplines multiplient en effet les avantages : calorifères, elles peuvent être pratiquées sur de longues durées et favorisent la combustion des graisses. Les plus rentables ? La course à pied et le ski de fond avec jusqu’à 1000 calories brûlées par heure.

De la régularité avant tout

Evidemment, on ne mincit pas avec une heure de footing tous les quinze jours… Pour obtenir de véritables résultats, il faut pratiquer un sport au moins trois fois par semaine, à raison de 40 minutes à une heure minimum par séance.
La meilleure stratégie consiste à trouver le juste équilibre entre ses capacités et les différents paramètres de l’effort (durée, intensité, fréquence). Au début, mieux vaut privilégier la durée et la régularité. L’intensité viendra avec le temps, l’organisme s’habituant progressivement à l’effort au fil des séances.

Surveiller son alimentation

Attention : on ne perd pas du poids qu’à partir du moment où les dépenses énergétiques sont supérieures aux apports. Le sport n’est donc efficace en terme d’amaigrissement qu’à condition de ne pas en profiter pour manger plus !
En marge de l’activité physique, il est nécessaire d’adopter une alimentation variée et équilibrée, pauvre en graisses et en produits sucrés, modérée en féculents (pain, pâtes, riz, pomme de terre) et riche en protéines (viande, poisson, oeufs), fruits et légumes.

En surpoids ? Prenez vos précautions !

Si vous souffrez de nombreux kilos en trop, l’activité physique s’impose ! Cependant, soyez prudent : la surcharge pondérale dont vous êtes victime altère votre système cardio-vasculaire et fait souffrir vos articulations. Consultez d’abord votre médecin, et optez pour des activités portées comme la natation et le vélo.

Suer n’est pas brûler

Certains pensent à tort que plus on transpire lors d’un effort, plus on maigrit. ce qu’on perd ainsi, c’est de l’eau qu’il est nécessaire de renouveler en buvant beaucoup avant, pendant et après la séance. Outre restaurer la capital hydrique, cela permet de drainer les déchets produits dans le corps pendant l’effort.

1 COMMENTAIRE

  1. Très bon article !

    Pour moi les 2 points les plus importants son l'alimentation, car rien ne sert de faire du sport si c'est pour se "goinfrer" en rentrant, ainsi que la régularité, afin d'obtenir des résultats sur le long terme.

    Sportivement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here