Un week-end de cure détox et je repars !

0
339

Fatigue chronique, problèmes de peau, ventre ballonné ? c’est le moment de laver son corps de l’intérieur pour booster l’organisme. Découvrez nos deux jours de menus starter.

2 jours de menus Détox pour se sentir bien et en pleine forme !
La détoxification, principalement hépatique, influe sur l’état de santé global et permet un mieux-être généralisé

Aux changements de saison ou après les fêtes, les excès alimentaires, les conservateurs présents dans l’alimentation, le stress, la pollution facilitent l’accumulation de déchets dans l’organisme. Pour les chasser, faites une cure de détoxication.
Notre corps ne peut pas fonctionner correctement si des déchets encombrent le sang et les organes. D’où l’intérêt de favoriser l’élimination digestive et urinaire, le temps d’une cure détox, afin que tout rentre dans l’ordre.
Notre corps est avant tout constitué de liquides, soit 70 % du poids corporel. La présence de trop de toxines leur fait perdre leur fluidité et ralentit leur circulation. Résultat, le transport des nutriments, des hormones, des lymphocytes, d’une part, et celui des toxines, d’autre part, sont déficients. Les toxines s’installent, épaississent le sang, bloquent les articulations, imperméabilisent les muqueuses et troublent le bien-être.
Bien sûr, le corps réagit, mais cela peut provoquer des boutons ou des eczémas, des rhumes, sinusites ou bronchites, des problèmes intestinaux ou des hémorroïdes au niveau du tube digestif. Bien des maladies traduiraient l’effort de notre organisme à se débarrasser de ce qui l’encombre…

Les 3 clés de la réussite

Vous pouvez suivre votre cure pendant deux jours, une semaine, 21 jours… Tout est possible, le but étant de se sentir mieux. L’important est d’adapter le programme à vos capacités et de respecter 3 règles.

  • Surveiller son alimentation, éliminer certains aliments (voir les recommandations en dessous), réduire les quantités.
  • Faire du sport : en surveillant votre respiration, l’exercice physique régulier est un puissant moyen de se débarrasser des déchets.
  • Boire régulièrement, en s’aidant des plantes et des compléments alimentaires.

L’idée en plus : pour une santé durable, il est important de peaufiner son « écologie personnelle » en travaillant le stress et les émotions.

Opération « élimination »

On distingue deux types de déchets : d’une part, ceux que l’organisme fabrique lui-même (5 à 7 milliards de cellules mortes qu’il doit éliminer chaque jour) et, d’autre part, ceux de l’alimentation, qui sont les plus importants.
Lorsque le corps reçoit davantage de substances nutritives qu’il en a besoin, une partie de celles-ci reste inutilisée. C’est le cas, par exemple, des protéines. Pour être exploitées par le corps, elles doivent être séparées en petites briques afin de devenir des acides aminés. Une opération qui produit de l’acide urique et de l’urée. Mais, s’il y a maladie, c’est que les aliments consommés apportent et fabriquent une quantité de toxines supérieure à celle que les intestins, les reins, les poumons, la peau et le foie peuvent éliminer.
Sans compter qu’une suralimentation épuise le tube digestif et qu’une assiette déséquilibrée n’apporte pas les nutriments essentiels au bon fonctionnement des mécanismes de la détoxication naturelle. Cette accumulation des toxines altère progressivement les fonctions physiologiques.

Un coup de pouce nécessaire

Pour rejeter les déchets, l’organisme a cinq organes spécialisés (les émonctoires) : intestins, reins, poumons, peau et foie. Ce dernier est LE filtre. Il se débarrasse des substances dangereuses en produisant des enzymes qui les neutralisent et que les reins éliminent par les urines.
Le problème ? Les toxines issues de l’environnement. Depuis les années 1950, 150 000 produits chimiques ont été crées ! Pesticides, colles, plastiques, détergents, hydrocarbures, médicaments, nanoparticules : tous ces polluants sont des perturbateurs endocriniens qui affaiblissent les fonctions neurovégétatives de l’organisme. L’inadaptation de notre corps à ces substances fait qu’elles se révèlent souvent toxiques, même à faibles concentrations. L’organisme, vite débordé, a besoin d’un coup de pouce !

Rien de compliqué !

  • Choisissez de préférence des fruits et légumes bios ou de l’agriculture raisonnée.
  • Évitez les produits transformés et plats préparés.
  • Mettez le foie au repos : durant 1 semaine, bannissez plats en sauce et acides gras saturés (charcuterie, fromage gras, viande rouge, abats…), sucres rapides (soda, gâteau).
  • Adoptez les cuissons qui respectent les micronutriments, vitamines, minéraux, antioxydants : vapeur, papillote, à l’étouffée.
  • Privilégiez les légumes crucifères, diurétiques : artichaut, concombre, endive.
  • Épicez avec curcuma, romarin, réglisse.
  • Consommez des produits laitiers fermentés, sans abus (1 yaourt/jour).
  • Limitez le gluten grâce aux sucres complexes (polenta, quinoa, lentilles…).
  • Pour éliminer, buvez jus de citron, thé vert…

Alimentation : 2 jours de menus détox

  • Jour 1
    • Petit-déjeuner :
      Une tasse de thé vert (Gunpowder nature en magasin bio) à laquelle vous pouvez ajouter une rondelle de citron. Une tartine de pain d’épeautre avec de la margarine enrichie en oméga-3 et de la confiture de fruits rouges (allégée en sucres). Un kiwi + un yaourt.
      Conseil : Si vous êtes intolérant au lait de vache, optez pour un yaourt de soja ou au lait de chèvre.
    • Déjeuner :
      Des radis roses ou du radis noir. Du cabillaud citronné épicé au curcuma et poivre noir avec des brocolis et des pommes vapeur. Des fruits rouges, une tisane ou un thé vert.
      Conseil : sur les fruits rouges, remplacez le sucre par de la cannelle.
    • Collation :
      Un smoothie (voir recette en bas).
    • Dîner :
      Une soupe avec des fanes de radis du déjeuner et des pommes de terre. Un taboulé de quinoa, concombre, tomates, basilic et oignons. Une pomme cuite épicée de cannelle. Une tisane au thym (faites bouillir 1 minute quelques brins de thym, puis laissez infuser 10 minutes. Filtrez).
      Conseil : faites cuire quelques pruneaux avec votre pomme.
  • Jour 2
    • Petit-déjeuner :
      Un thé vert ou une tisane de menthe. Une tranche de pain complet avec de la margarine riche en oméga-3 et du miel.
    • Déjeuner :
      Des betteraves et de la mâche. Assaisonnez de vinaigrette thaï : mélangez au fouet citronnelle et coriandre hachées, vinaigre de riz ou de cidre (1 cuillère à soupe de chaque), jus de citron et graines de sésame (1 cuillère à café de chaque), 1 cuillère à soupe d’huile de colza, du poivre. Une tranche de saumon vapeur au citron vert avec une galette de polenta de maïs et de la purée d’oseille (surgelée). Une tisane ou un thé vert.
    • Collation :
      Un fromage blanc (petit-suisse) aux fruits rouges (framboise, fraise, mûre…). Eau, tisane ou thé vert.
    • Dîner :
      Une soupe de concombre (voir recette en bas) ou une salade de chou rouge. Un tajine de légumes aux épices. Une tisane.
      Conseil : en cas de grosse faim, accompagnez le tajine d’un riz basmati complet.

Le smoothie énergétique

Le smoothie énergétique

Pour 1 personne

  • 1/2 banane
  • 50 g de framboises (fraîches ou surgelées)
  • 1 cuillère à soupe de cranberries
  • 1 à cl de lait d’amande (ou de soja, ou de riz).

Épluchez et coupez la banane en rondelles.
Mettez tous les ingrédients dans le blender. Mixez pour obtenir un mélange bien onctueux.
Vous pouvez ajouter un peu de gingembre, de cannelle ou de la fleur d’oranger. Servir bien frais avec une rondelle de citron.

La soupe de concombre

La soupe de concombre

Pour 2 personnes

  • 2 concombres bios
  • 1 gousse d’ail
  • 1 bouquet de menthe fraîche
  • Poivre

Lavez le concombre, coupez-le dans la longueur, ôtez les graines avec une petite cuillère (en la glissant le long de la chair, c’est plus pratique)
Taillez-le en cubes (réservez-en quelques-uns) et faites les cuire à la vapeur 15 min.
Passez au blender avec l’ail, poivrez et servez frais avec les cubes crus et de la menthe ciselée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here