Régime sans gluten, bon pour ma silhouette ?

Pendant que les personnes touchées par la maladie cœliaque luttent contre cette substance contenue dans les céréales comme le blé, l’orge, l’avoine et le seigle, d’autres se tournent vers un régime sans gluten pour y puiser un regain de tonus. À raison ?

Le régime sans gluten, je m'y mets !
Être mince, pleine d’énergie, performante au sport : on le veut toutes ! Et dans cette multiquête, on ne sait parfois plus où donner de la tête côté assiette. Mais voilà qu’arrive cette vague du sans gluten, et avec elle, un espoir. Le gluten semble être l’ennemi tout trouvé, la substance à éradiquer de son alimentation pour perdre quelques kilos et retrouver une énergie à faire exploser son chrono. Trop beau pour être vrai ?

L’intolérance au gluten, qu’est-ce que c’est ?

Si l’intolérance se caractérise généralement par des troubles digestifs comme la diarrhée, la moitié des maladies coliques diagnostiquées ne s’accompagne d’aucun signe digestif, mais de symptômes dermatologiques, de troubles de la reproduction ou neurologiques. Chez l’enfant, un ralentissement de la croissance est un signe qui doit alerter, comme chez l’adulte un amaigrissement soudain, l’apparition de diabète ou d’ostéoporose.

Comment détecter la maladie

Deux examens sont nécessaires au diagnostic. D’abord une prise de sang, puis une biopsie de l’intestin qui confirmera la destruction des villosités sur la paroi de l’intestin, ce qui empêche l’absorption des vitamines et des minéraux.

Existe-il d’autres pathologies liées au gluten ?

L’allergie au gluten provoque des réactions graves comme l’œdème de Quincke. Ici, l’urgence est vitale et la réaction doit être traitée rapidement. L’allergie se détecte par prise de sang. Il existe aussi la sensibilité au gluten non cœliaque. Cette pathologie ressemble à l’intolérance. On note de l’eczéma ou des problèmes d’ordre musculaire.

Le régime est-il contraignant ?

Il s’agit d’un régime strict et délicat à mener. on retrouve du gluten dans de nombreux aliments. Il faut remplacer la farine de blé par la fécule de pomme de terre, la farine de riz, de sarrasin ou de maïs. Mais le gluten se cache dans certains aliments insoupçonnés. Ainsi, le fromage bleu est traditionnellement fabriqué à partir de mie de pain moisie. Plus surprenant, des médicaments contiennent aussi du gluten, présent dans les excipients qui enrobent les molécules actives.
Attention également aux contaminations croisées dans le grille-pain, si un pain à la farine de blé a été doré avant un pain sans gluten. Il faut donc apprendre.à lire les étiquettes des produits et repérer les logos européens. Les prix restent élevés.
Si la maladie cœliaque est reconnue, certains produits avec vignettes seront remboursés par la Sécurité sociale à raison de 45,73 € par mois. Rejoignez sans tarder l’AFDIAG (Association Française Des Intolérants Au Gluten) qui vous donnera des conseils pour vous y retrouver dans la composition des produits.

Suivre ce régime quand on présente pas d’intolérance apporte-t-il un quelconque bénéfice ?

Aucun argument scientifique ne l’atteste. Toutefois, il ne faut pas occulter l’effet psychologique : si ma personnalité préférée s’astreint à un tel régime, pourquoi ne pas essayer et peut-être que je lui ressemblerai…

Suivre un régime sans gluten ne présente aucun danger, dès lors que vous conservez une alimentation équilibrée. Il existe des substituts au blé présentant d’excellents qualités nutritionnelles.

Par quoi remplacer les aliments contenant du Gluten ?

Contient du gluten… je remplace par
Farine de bléFarine de riz ou de sarrasin
Chocolat au laitChocolat noir au moins à 70 %
ChapelureFarine de riz et de pois chiche
Sauce béchamelÀ réaliser avec de la fécule de maïs
Pâtes alimentaires au bléPâtes à la farine de riz